Il n’est pas rare de voir des propriétaires vendre leur logement pour financer l’acquisition d’un nouveau. Néanmoins, il arrive que les vendeurs ne parviennent pas à vendre leur bien avant l’achat du nouveau. Rassurez-vous, si vous êtes dans ce cas, des prêts relais existent pour pallier cette situation. Ces derniers permettent de financer le nouveau logement en attendant d’avoir vendu l’ancien. Entrebien, votre annuaire immobilier 2.0, en collaboration avec BOOST MON PRÊT vous présente 3 types de prêts relais.

Le prêt relais sec

Si le bien que vous souhaitez vendre est plus cher que celui que vous souhaitez acheter, il vous faudra contracter un prêt relais sec. Ce type de prêt relais n’excède pas la valeur du bien à vendre. Il sera donc remboursable en une fois avec la somme obtenue lors de la vente du bien. Le prêt relais sec implique néanmoins de ne pas avoir de prêt en cours sur l’ancien bien. Jusqu’à ce que la vente du bien soit effective, il faudra que le vendeur s’acquitte des intérêts du prêt.

Le prêt relais adossé

Il est courant pour les propriétaires de chercher à développer leur patrimoine. Dans ce cas de figure,  le bien qu’ils cherchent à acheter est donc plus cher que le logement qu’ils souhaitent vendre. Dans ce cas, un prêt classique doit compléter le prêt relais. En effet, ce dernier ne suffit pas à financer l’achat du bien. Pour solder son prêt relais adossé, il faudra donc s’acquitter :

  • du remboursement du prêt relais avec la somme obtenue lors de la vente,
  • des intérêts inhérents au prêt relais,
  • et des mensualités du prêt classique qui l’accompagne. 

Le prêt relais accordé équivaut généralement à 60 % de la valeur du bien vendu et doit être remboursé sous 24 mois. Prenons un exemple pour illustrer nos propos :

Un propriétaire possède un bien d’une valeur de 200 000 euros. Il souhaite acheter un bien d’une valeur de 400 000 euros. Le prêt relais contracté sera donc équivalent à 120 000 euros (60 % de 200 000). Le prêt classique concernera les 280 000 euros nécessaires pour l’achat du nouvel appartement ou de la nouvelle maison. Une fois le bien vendu, le propriétaire pourra utiliser la différence entre le prix de vente du bien et le montant du prêt relais pour rembourser une partie du prêt classique. 

Le prêt relais à franchise totale

Le prêt relais à franchise totale permet lui aussi de coupler un prêt relais à un prêt classique. À la différence qu’il permet de payer les intérêts en même temps  que le capital emprunté. Le but du prêt relais à franchise totale est d’alléger l’emprunteur des charges mensuelles pendant la période ou le bien n’a pas encore été vendu.

Vous avez un projet immobilier ? Trouvez le professionnel qu’il vous faut sur Entrebien !

Entrebien —

Laisser un commentaire